2 livres

J’ai déjà mentionné “Vous êtes fous d’avaler ça” dans un article précédent. J’ai le livre et je le prête bien volontiers. Le lien ci-dessus vous donne aussi un résumé. Il suffit de lire quelques chapitres (un chapitre – un produit) pour être dégoûté à vie des produits industriels. On peut me dire qu’ils sont (bactériologiquement) sains, ça n’en est pas moins de la merde trop salée, trop sucrée, … à l’origine de l’épidémie d’obésité et de diabète.

« Je n’avale plus ça » est un autre livre présenté sur investig’Action.

Extrait : « Nous mangeons à nous en rendre malades et cette nourriture est occupée à détruire notre planète. » C’est ce que je dois constater en permanence dans ma pratique quotidienne. Une transition alimentaire est par conséquent nécessaire ! Et il vaut mieux nous y mettre tout de suite que de reporter la chose à demain. […] Aujourd’hui, nos salles d’attente débordent de ce qu’on appelle les maladies de civilisation. Belle civilisation ! Des patients luttant contre le diabète, le surpoids, le cancer, les troubles du sommeil, la dépression, le burn-out et toutes sortes de douleurs psychosomatiques comme la migraine, l’ulcère à l’estomac, les palpitations. Un très grand nombre de ces maladies, et cela vaut aussi pour la pandémie du coronavirus, trouvent leur origine dans la façon dont nous produisons la nourriture et la consommons.

Manger des produits locaux, de saison, cuisiner soi-même … est-ce si difficile ?

Passez au Café du Puech ou au jardin, acheter vos légumes de saison. C’est bon et pas cher !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *