Boues d’épuration

Notre station dépuration du village produit des boues, comme les 35000 (environ) stations d’épuration de France. Et où vont ces boues ? On le sait peu mais ces boues, depuis 30 ans, sont aussi épandues sur les champs des agriculteurs (https://www7.inra.fr/dpenv/lesboues.htm ) .

La semaine dernière, je reçois un appel téléphonique, une enquête sur la fertilisation qui se transforme au fil des questions en une enquête sur la possibilité de me livrer des boues …. il va sans dire que, non, je ne veux pas mettre de boues de stations d’épuration sur le petit hectare de sol que je soigne au crottin de cheval, à la paille et aux engrais bio …

Parmi les questions, la personne me demande mon avis sur le besoin d’information des consommateurs, s’il faut informer les consommateurs de la fertilisation des terres avec des boues …

Question bizarre. Le consommateur (non bio) s’en fout bien de la façon de produire son alimentation, ce qu’il regarde ce sommateur (par définition etymo- logique), c’est l’addition. Et rien que l’addition. Il faut bien sûr que les tomates soient rouges mais l’absence de goût le gêne moins que la présence d’imperfections. L’usage de pesticides ne le tracasse pas, la disparition des abeilles non plus (d’ailleurs, faut-il encore des abeilles pour produire le miel chinois vendu 4 € le kilo ?)

Je ne suis pas totalement satisfait de la norme “bio” (pas de critère de transport / consommation de pétrole, pas de critère d’éthique de production, …( voir bas de l’article http://les-aspes.fr/2020/06/13/246/ ) mais c’est quand même mieux que l’agro-industrie).

Bonne journée et bons achats locaux !

Luc

Une réponse sur “Boues d’épuration”

  1. https://www7.inra.fr/dpenv/lesboues.htm -> En moyenne, chaque Français génère 200 l d’eau usée par jour qui une fois traitée donnent 5 l de boues brutes contenant elles-mêmes près de 15 g de matières sèches (MS). Actuellement, sont produites chaque année, 850 000 t de MS en France,

    Donc pour les 1000 habitants de St Bauzille de Montmel : 200 m3 d’eau usée par jour, 5 m3 de boues brutes et 15 kg de matière sèche. Par jour. Certains d’entre nous pourraient passer aux toilettes sèches et profiter d’un bon compost maison ! 🙂

    Ce qui facilite le transit vers http://www.lejardinvivant.fr/2020/08/16/autonomie-alimentaire-quelle-surface/ qui parle d’eau et d’autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *